Statuts

Article 1er
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre: Groupe International d’Études Transdisciplinaires (G.I.E.T).

 

Article 2

Cette association a pour but de développer, promouvoir et diffuser la transdisciplinarité et les recherches transdisciplinaires dans tous les domaines, notamment ceux concernant l’environnement, ainsi que l’approche critique de la science et des technologies nouvelles. Elle a aussi pour objectif d’agir pour la protection de l’environnement. Les moyens d’actions de l’association sont :- la réalisation et l’utilisation d’études techniques, scientifiques et philosophiques,- la création et la diffusion d’informations,- les contacts avec les instances responsables,- tous les autres moyens qui lui paraîtront propres à viser les objectifs énoncés.
Article 3 Siège socialLe siège social est fixé à :
Bedousses 30450 Aujac

Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration; la ratification par l’assemblée générale sera nécessaire.

Article 4

L’association se compose de :
a) membres fondateurs
b) membres d’honneur
c) membres bienfaiteurs
d) membres adhérents

Article 5 Admission

Pour faire partie de l’association, il faut être agréé par le bureau qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d’admission présentées.

Article 6 Membres

Sont membres fondateurs les personnes ayant créé l’association, c’est à dire docteur Frédéric Jacquemart, docteur Annie Durand, Christiane Dumas, Professeur António Coutinho, Myriam Ermonval; ils sont dispensés de cotisations s’ils le désirent. Sont membres d’honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l’association; ils sont dispensés de cotisations s’ils le désirent. Sont membres adhérents ceux qui ont pris l’engagement de verser la cotisation annuelle. Sont membres bienfaiteurs les personnes qui versent une cotisation égale ou supérieure à deux fois la cotisation fixée pour les membres adhérents. Les associations sont obligatoirement membres bienfaiteurs Le droit d’entrée est constitué par la première cotisation Le montant de la cotisation des adhérents est initialement fixée à 10 euros et est ensuite fixée chaque année par l’assemblée générale.

Article 7 Radiations

La qualité de membre se perd par:

a) la démission
b) le décès
c) la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non paiement de la cotisation ou pour motif grave, l’intéressé ayant été invité par lettre recommandée à se présenter devant le bureau pour fournir des explications.

Article 8

Les ressources de l’association comprennent:

a) le montant des droits d’entrée et des cotisations
b) les subventions de l’Etat et des collectivités
c) tout autre moyen conforme à la réglementation en vigueur.

Article 9 Conseil d’administration

L’association est dirigée par un conseil de quatre à quinze membres élus pour six années par l’assemblée générale. Les membres sont rééligibles. Les membres fondateurs sont membres de droit du conseil d’administration s’ils le désirent.

Le conseil d’administration choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé de:

a) un président
b) éventuellement un ou plusieurs vice-présidents
c) un secrétaire et éventuellement un secrétaire adjoint
d) un trésorier et éventuellement un trésorier adjoint.

Le président est habilité à ester en justice au nom de l’association et à représenter l’association dans tous les actes de la vie civile. Le conseil d’administration peut mandater un des membres pour ester en justice au nom de l’association, tant en demande qu’en défense (pénal, civil, administratif). La procédure de transaction ne peut s’effectuer qu’avec l’accord du conseil d’administration. En cas de vacance, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif par la plus prochaine assemblée générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.

Article 10 Réunion du conseil d’administration

Le conseil d’administration se réunit une fois au moins tous les six mois, sur convocation du président, ou sur la demande du quart de ses membres. Les décisions sont prises à la majorité des voix. En cas de partage, la voix du président est prépondérante. Tout membre du conseil qui, sans excuse, n’aura pas assisté à trois réunions consécutives, pourra être considéré comme démissionnaire. Nul ne peut faire partie du conseil s’il n’est pas majeur.

Article 11 Assemblée générale ordinaire

L’assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l’association à quelque titre qu’ils y soient affiliés. L’assemblée générale ordinaire se réunit une fois par an. Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du secrétaire. L’ordre du jour est indiqué sur les convocations. Le président, assisté des membres du comité, préside l’assemblée et expose la situation morale de l’association. Le trésorier ou son suppléant rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée. Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au remplacement au scrutin secret, des membres du conseil sortants si nécessaire. Les décisions sont prises à la suite d’un vote à la majorité des membres présents et représentés lors de l’assemblée. En cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Article 12 Assemblée générale extraordinaire

Si besoin est, par décision du bureau ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les formalités prévues par l’article 11. L’assemblée générale extraordinaire statut sur toutes modifications aux statuts et comme prévu à l’article 14.

Article 13 Règlement intérieur

Le conseil d’administration peut élaborer un règlement intérieur, qui doit être approuvé par l’assemblée générale.

Article 14 Dissolution

La dissolution ne pourra être prononcée qu’en assemblée générale extraordinaire. En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l’assemblée générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.

Statuts modifiés le 9/2/2008

Le président en exercice
Dr. Frédéric Jacquemart

Qui sommes nous ?

Le GIET n’a pas de doctrine et ne cherche pas à en avoir. Les écrits et propos de ses membres n’engagent qu’eux-mêmes, individuellement, et encore.

Le but, en effet, n’est pas de proposer des vérités ni des principes de conduite ou de morale, mais bien plutôt de susciter un changement culturel global, une métamorphose, selon l’excellente expression d’Edgar Morin.

L’essentiel du travail du GIET consiste à rechercher dans le non-dit (cf. « transdisciplinarité ») matière à des développements qui n’ont pas vocation à rester dans l’histoire, si tant est qu’il y ait une histoire future possible.

Pour nous, dans la mesure où les termes d’une problématique ou de toute autre réflexion sont issus du paradigme actuel (culture) et que ce paradigme est caduc, ce qui peut être actuellement produit ne peut être en adéquation avec le paradigme futur (et encore inconnu).

En phase de transition, l’idée est plutôt d’aider à la déconstruction la plus profonde possible de la culture occidentale (assimilée au paradigme le plus global, pour la culture dominante) afin d’aider à l’émergence d’une « façon d’être au monde » radicalement nouvelle.

 

Quelques textes ont été produits, fort peu actuellement, malgré un énorme travail. Le compte-rendu de l’intervention du GIET au Colloque de Vendémiaire, organisé en 2002 avec la CVN et OGM Dangers, donne une petite base de départ, qui sera bientôt réécrite dans une version plus développée.La science (et non pas les sciences) formant la trame de la culture occidentale (sachant qu’évidemment, elle n’est pas exclusive de cette culture), constitue l’objet principal de notre réflexion.

Le fait, aussi, que nous soyons en grande majorité biologistes et/ou médecins tend à nous focaliser sur les sciences de la vie, mais ça peut changer.Le GIET, par ailleurs, mais en lien avec ses réflexions fondamentales, milite activement contre la dissémination des OGM en plein champ. Une partie de ce site doit être dédiée à ce thème. Cependant, nous nous distinguons de la plupart de nos partenaires, qui s’opposent aussi aux PGM en plein champ, mais pas aux essais en milieu dit confiné et qui clament que la recherche n’est pas concernée par leurs critiques. Autant mettre des œufs fécondés sous une poule tout en proclamant qu’on ne veut pas de poussins.

 

Pour nous, tout au contraire, les OGM ne sont qu’un exemple, certes, typique, de cette course frénétique et aveugle des technosciences. Ce sont bien ces dernières qui sont à remettre en cause (et même la culture occidentale dans sa globalité) même si, bien sur, notre attitude n’est pas la même vis à vis des technosciences et vis à vis de leurs applications en milieu ouvert. Dans le cas des PGM et des nanoparticules émises dans le milieu naturel, il convient d’arrêter la dissémination, pour préserver l’avenir. Pour la recherche, par contre, le problème n’est pas d’êre pour ou contre, ni de vouloir l’orienter de l’extérieur par un contrôle citoyen, mais bien de débattre, de la façon la plus générale possible, de la nature même de la science.

Un certain nombre de petits textes, produits en général sous la contrainte (commande d’article ou de CR de conférence), aideront à mieux cerner nos activités. Nous espérons pouvoir bientôt enrichir ce site de façon plus consistante (mais il y a si peu d’heures dans une journée, et il y a tant à faire !).

Un gros travail concernant le concept prion et ses implications sur la conception du monde vivant est déjà très largement entamé. Il devrait être produit d’ici la fin 2007 si les vents ne sont pas contraires. Un autre travail est projeté aussi, dans une optique similaire, sur l’épigénétique. Un travail sur les abeilles et les biotechnologies est également en préparation.

 

Enfin, nous intervenons publiquement très fréquemment (conférences, débats, colloques) essentiellement sur les thèmes des OGM, de la modernité, de la biodiversité, de la vérité scientifique, etc. N’hésitez-pas à nous contacter, tout en sachant que nous n’avons pas le temps de répondre à tout le monde, car nous sommes plus que débordés.Vous pouvez également nous soutenir par un don financier (déductible des impôts) par un chèque libellé au nom du GIET, avec vos coordonnées pour que nous puissions vous envoyer un reçu.

About me automatic widget

This is an automatic widget added on Third Bottom Widget box (Bottom Widget 3). To edit please go to Appearance > Widgets and choose 3rd widget from the top in area second called Bottom Widget 3. Title is also manageable from widgets as well.